La manufacture familiale „Sporer“ de Salzbourg crée nouveau punch cramoisi

0
148
© Sporer Likoer- und Punschmanufaktur

Berlin, Allemagne (Weltexpress). Juste au milieu de la saison froide, un carton de la manufacture de liqueur et de punch „Sporer“ de Salzbourg arrivait dans la rédaction chaude à un Berlin froid. La joie était grande, la saison de punch pouvait être sonnée enfin après les semaines de vin chaud.

Nous gardons le punch d’oranges légendaire de la manufacture „Sporer“, qui est produit après une recette encore inconnu depuis 1927 par la main, pour le froid sibérien qui tient l’entrée une année après l’autre pendant la Berlinale à Berlin. Aujourd’hui, la nouvelle création était coûtée qui porte le titre Punch de baies et resplendit avec des lettres dorée sur une étiquette principalement de couleur de lilas. Le punch de baies, fruité magnifiquement, se compose des sombres baies et du bon gin.

La maison Sporer explique:„Les baies sombres comme des mûres et groseilles forment les ingrédients principaux de la boisson cramoisie, on le pose avec du gin au lieu d’avec du rhum.“ Le gin, pourquoi non ?! „Le gin s’harmonise très bien avec les sombres baies“, raconte Michael Sporer qui dirige la manufacture dans la quatrième génération.

Certes, le punch de baies avec 35% de volume d’alcool est un peu plus léger que le punch d’oranges classique, mais il est délicieux. A votre santé! Sporer recommande une dilution avec l’eau chaude dans le rapport 1:4. Après plusieurs tentatives avec les proportions de mélange différentes, nous nous rapprochons de sa proposition et déconseillons les rapports plus radicaux. Pas avec nous!

„J’avais déjà eu l’idée de sortir un punch avec des baies. Puisque je suis moi-même un grand fan de gin et celui-ci s’harmonise bien avec des mûres, j’ai essayé l’approche de baies donc avec le gin à la place du rhum“, bavarde Michael Sporer pendant que nous buvons le punch. Bien-être! Au punch de baies des Sporer! Grande boisson!

Classe. Culte. L’état de culte vient, avant tout, de la maison la plus étroite de la ruelle céréalière qui était mentionnée en 1407 pour la première fois documentaire, où sur quelques mètres carrés d’habitants comme des touristes en goûtant des liqueurs en bavardantt. Si nous voulons aussi : on y va! Là-bas où les Sporers offrent18 liqueurs différents et non seulement un seul comme notre rédacteur en chef. Pour cela le bon homme sort une bouteille de pharmacien limpide après l’autre. Notre chef maintenant est aussi cramoisi que le punch de baies. A votre santé!

LAISSER UN COMMENTAIRE